Une fois qu’un internaute arrive sur un nouveau site, ce qui le pousse à y rester et à éventuellement engager un acte de conversion, c’est naturellement la pertinence du contenu proposé. Les internautes ont développé la faculté de juger rapidement la quantité et la qualité de celui-ci et il appartient par conséquent au rédacteur web de fournir un contenu parfaitement adapté à la fois aux internautes comme aux objectifs de conversion du site.

Les facteurs de qualité de contenu d’un site web

En fonction des typologies de sites, on peut dénombrer un certain nombre de facteurs de qualité de contenu différents. Serge Roukine, dans son livre « Améliorer ses taux de conversion web » (Eyrolles), dresse un tableau de ces facteurs de qualité de contenu en ligne :

Les blogs et sites de news

  • - Intérêt général des billets
  • - Forme du billet (rédaction, illustrations)
  • - Fraîcheur du billet (le billet est-il récent ?)
  • - Exclusivité de la news (ai-je déjà pris connaissance de son contenu ailleurs ?)

Les sites e-commerce

  • - Gamme de produits à jour (ont-ils la dernière référence de tel aticle ?)
  • - Stock (le produit est-il en stock ?)
  • - Conditions de prix et de livraison
  • - Produits évalués (est-ce que ce produit est conseillé par d’autres ?)

Les forums et sites communautaires

  • - Fraîcheur des dernières contributions et des derniers inscrits
  • - Pertinence des derniers inscrits
  • - Exhaustivité du contenu (les membres remplissent-ils leur profil ?)
  • - Degré d’expertise des contributeurs

Il paraît évident que pour susciter l’intérêt d’un internaute, il faudra veiller à ce que le contenu du site, quel qu’il soit, soit récent et à jour. Les internautes en visite pour la première fois sur le site se posent systématiquement la question. Il conviendra alors de communiquer sur le fait que le contenu est régulièrement mis à jour.

Pour qu’une info puisse paraître récente, il peut s’agir d’ajouter régulièrement des billets dans un blog ou des actualités et communiqués de presse dans un site institutionnel.

Les éditeurs de sites web ont pris l’habitude d’ajouter un copyright en pied de page. Veillez à ce que celui-ci soit également à jour pour renvoyer un signal positif. Si vous disposez d’un site dont l’extension est en .php, je vous conseille simplement d’inclure ce petit script qui indiquera l’année en cours :

<?php print(date(Y)); ?>

Pour renforcer l’intérêt des internautes, vous pourriez mettre en avant des contenus populaires. Ainsi pour un blog, vous pourriez faire apparaître les billets les plus commentés, sur un forum, les posts les mieux notés, et sur un site e-commerce, les produits les mieux vendus

Un autre facteur qui peut contribuer à la conversion, sur un site e-commerce, c’est de proposer un bloc qui  récapitule par exemple les 3-4 derniers articles consultés. De plus, avec l’envoi de cookies, si l’internaute revient sur le site, il est de nouveau identifié et le bloc, toujours présent, lui affiche les articles qu’il avait consultés au cours de sa visite précédente.

Copyright © 2011 Christophe Da Silva

Partagez cet article !

Pour aller plus loin :

  1. Une structure rédactionnelle optimale pour mieux impacter sur le Web
  2. Etudiez votre cible avant de rédiger
  3. Découvrez le processus rédactionnel à destination du Web
  4. Optimiser la structure d’une page web
  5. Rédigez des pages d’aide pour mieux convertir

3 Réponses pour “La conversion web passe par la qualité du contenu”

  1. damien dit :

    Bonjour Christophe!

    Pas mal. je pense que l’on peut compléter en rajoutant l’unicité du contenu. Non seulement Google aimera,mais en outre l’internaute appréciera aussi.
    En outre, je crois qu’à produit identique sur du ecommerce par exemple,l’internaute préfèrera le site à plus forte notoriété. Une différenciation des contenus est donc de rigueur, et le contenu lui même doit s’intégrer dans une stratégie globale de référencement par exemple.

  2. Christophe DA SILVA dit :

    Bonjour Damien !

    Vous prêchez un convaincu quant à la notion d’unicité !

    Concernant le e-commerce, il se peut qu’effectivement l’internaute préfère un site reconnu pour effectuer ses achats.
    En revanche, même s’il s’agit d’un site de notoriété publique, et que l’internaute n’est pas satisfait du service qui lui a été fourni lors d’un précédent achat, il est évident que la notoriété passe au second plan au profit de l’expérience utilisateur. Sans compter le bouche-à-oreille, qui lui aussi pourrait faire passer la notoriété au second plan, même si le site remplit toutes les conditions de conversion..

  3. HenriLeBolog dit :

    Bonjour,
    Je lis votre article bien après sa parution, mais il n´empèche que je suis entièrement d´accord avec ses constats. J´irais même plus loin, je dirais qu´il faut mettre de l´originalité en plus de la qualité dans le contenu.
    Cette originalité apporte aussi ce petit plus necessaire dans la relation client! Et bien sûr, ça aide à vendre ;-)


Répondre