Les Français sont champions du monde des blogs. Ni les Américains, ni les Chinois font mieux que nous en termes de nombre de blogs. Avoir un blog, c’est bien, qu’il soit personnel pour y parler de ses passions, pensées, désirs… ou professionnel. Encore faut-il qu’il soit pérenne et mobilise les populations afin qu’elles continuent de vous lire, pour vous suivre, acheter, recommander… Selon la nature de votre blog, les métriques que vous pouvez employer pour mesurer efficacement son succès sont souvent différentes et les outils les proposant de plus en plus sophistiqués.

Comment mesurer l’impact de votre blog

La nature de votre blog impacte sur la façon dont vous pouvez mesurer sa réussite. Si votre blog est personnel, où vous y déversez votre flux continuel de pensées, d’opinions ou de désirs, le principal facteur de succès est la qualité de son contenu et vous pouvez mesurer sa réussite en suivant le niveau de lectorat, en évaluant le taux de suivi des commentaires ou encore les thèmes les plus populaires…

De très nombreux blogs, notamment américains, avant d’être professionnels (générant des revenus) étaient des blogs personnels : avec la montée en puissance du trafic généré et les nouvelles options de monétisation comme Google AdSense, mais également d’autres comme les solutions de liens contextuels, ils se sont tous mis à générer des revenus. Les métriques de consultations ou de temps passé sur une page ont rapidement évolué vers des mesures très différentes comme les taux de conversion, les taux de rétention, les statistiques de revenus générés…

Quoi qu’il en soit, mesurer l’impact d’un blog, et c’est également valable pour un site web, n’a de sens que si vous lui attribuez un but. Sans but, comment pouvez-vous l’optimiser afin d’améliorer les mesures qui sont au coeur de votre démarche ?

Que votre blog soit personnel ou nous, voici quelques pistes à explorer concernant la mesure de l’impact de votre blog.

Définir le but de votre blog

Si je parle de but, et volontairement pas d’objectif, c’est qu’il y a une raison à cela : un but est votre votre cible à long terme, tandis que les objectifs couvrent les courts et moyens termes et constituent des paliers pour tenter d’atteindre son but.

Dans un premier temps, il est nécessaire de qualifier le but de votre blog, en répondant la simple question : « Pourquoi mon blog existe ?« . Question simple, certes, mais la réponse l’est très fréquemment beaucoup moins et nombreuses sont les personnes qui ne savant même pas pourquoi leur blog est sur la toile…

  • - Votre blog est-il destiné à sensibiliser sur une question particulière ?
  • - Votre blog est-il destiné à vendre vos produits et services ?
  • - Votre blog est-il destiné à générer une conversation autour d’un thème spécifique ?
  • - …

Une fois la réponse obtenue, que votre blog soit personnel ou professionnel, suite au but que vous lui aurez fixé, il convient ensuite de définir les objectifs, les paliers qui vont vous permettre d’avancer jusqu’à ce but. Ce qui est intéressant, c’est que ces objectifs peuvent être mesurables quantitativement par des outils de mesure d’audience, comme Google Analytics.

Vous devez également savoir à quelle cible vous souhaitez vous adresser, connaitre votre audience, connaissance qui s’affinera avec le temps, grâce aux métriques et aux déductions d’intentions sur votre blog.

Mesurer sa portée

Les commentaires sont une bonne chose et vous font comprendre que votre blog est lu. Toutefois, sauf si vous avez un volume raisonnable de commentaires au fil du temps, cela reste toujours difficile de mesurer l’impact de blog en ne tenant compte que du nombre de commentaires laissés par votre lectorat. En ce sens, associer cette métrique à celles des partages (Facebook, Twitter, au tout autre outil), du nombre de pages vues, du nombre de nouveaux visiteurs et du volume de trafic est un bon point de départ.

Vérifiez combien de personnes visitent votre blog et contrôlez ensuite combien d’entre eux ont lu vos billets individuellement.

  • - Evaluez le lectorat global de votre blog au cours d’une période pour obtenir une base solide sur la portée et la croissance de celui-ci.
  • - Evaluez le lectorat des billets individuels afin de connaître le type de billet vos lecteurs préfèrent lire et à quelle fréquence ils aiment les lire.
  • - Suivez les sites où les billets de votre blog sont également reproduits (je pense par exemple à PaperBlog) et à quelle fréquence cela se produit. Vous pouvez tracker ce genre de d’évènement grâce à Google Analytics.
  • - Contrôlez l’évolution du nombre d’abonnés à votre flux RSS au fil du temps afin de connaître l’évolution de la popularité de votre blog et comment a également évolué votre lectorat.
  • - Employez Google Analytics (je sais, j’en parle beaucoup mais c’est un outil très performant et de surcroît gratuit) pour évaluer où sur le Web les gens ont entendu parlé de vous : ont-ils souscrit à votre blog via Twitter, ou Facebook ? Les abonnés de votre newsletter viennent-ils sur votre blog ? Google Analytics peut suivre tout type de source de trafic et vous donne les mesures dont vous avez besoin pour évaluer la portée de votre trafic.

Mesurer le taux d’acquisition

Mesurez le taux d’acquisition de votre blog en vérifiant le nombre de nouveaux visiteurs, le nombre de pages vues et le temps passé sur le site. Vérifiez également les taux de réponse à vos annonces et vos promotions. Cela vous permettra de savoir comment votre argent investi dans vos campagnes publicitaires est dépensé et dans quel(s) domaine(s) il est gaspillé.

En mesurant le taux d’acquisition de votre blog, vous pourrez générer des prospects qualifiés pouvant être transformés en clients. Mesurer le taux de réponse vous permet également de connaître le coût par prospect. Vous pouvez mesurer le coût d’acquisition des clients en vérifiant combien d’entre eux ont généré une vente. Vous pouvez associer votre compte Google AdWords à votre compte Google Analytics pour contrôler tous ces éléments depuis votre interface Google Analytics tout en associant des objectifs particuliers pour être mesurés.

Mesurer le taux de conversion

Les taux de conversion sont maints et variés. Quels que soient les taux de conversion d’objectifs que vous vous êtes fixés (taux de conversion du panier d’achat, taux de conversion de souscription à une newsletter, taux de conversion de visite d’une page…), ces taux de conversions son sans doute les mesures les plus efficaces pour contrôler le succès de votre blog.

  • - Combien de vos lecteurs sont venus par des sites référents (liens entrants ou backlinks) ?
  • - Combien de temps vos lecteurs restent-ils sur le blog et quelles pages visitent-ils le plus ? Quel est le temps moyen passé par un visiteur sur une page spécifique ?
  • - Combien de vos lecteurs ont cliqué sur une annonce publicitaire ?
  • - Combien de vos lecteurs ont souscrit à votre newsletter ?
  • - Combien de lecteurs ont décidé de vous suivre sur Twitter ou Facebook après avoir lu votre blog ?
  • - Si vous avez un blog affilié, combien de vos lecteurs ont cliqué sur un lien vers un produit après avoir lu votre blog ?
  • - Combien de vos prospects se sont transformés en clients ? A partir de cette mesure, quel est votre taux de conversion de prospects en clients ?

Mesurer le taux de rétention

En vérifiant les taux de rétention, vous pouvez estimer la croissance actuelle et future de votre votre et de ses activités associées.

  • - Combien de vos nouveaux visiteurs reviennent (fidélisation) ?
  • - Combien de clients existants ou de visiteurs avez-vous comparés aux nouveaux ?
  • - Combien de nouveaux visiteurs afficent un contenu destinés principalement aux visiteurs et clients existants ?
  • - Combien de visiteurs ou de clients existants postent des commentaires, font de nouveaux achats, ou contactent le service client ?…

Je sais que pour certains d’entre vous, cet article peut paraître un peu confus, tant il y a d’éléments et de notions qui pourraient à eux seuls faire l’objet d’un ou plusieurs articles, ce qui pourrait naturellement être envisagé. Toutefois, je propose également une formation Google Analytics de deux jours afin que vous maîtrisiez l’outil et adoptiez de bons réflexes tout en ne perdant pas de temps à lire des métriques qui ne vous serviraient à rien. Seul l’essentiel compte…

Copyright © 2011 Christophe Da Silva

Partagez cet article !

Pour aller plus loin :

  1. Conseils pour créer un blog rédacteur web freelance
  2. Etudiez votre cible avant de rédiger
  3. Google Opossom : Quel impact sur votre site ?
  4. Optimiser la structure d’une page web

2 Réponses pour “Mesurer l’impact de votre blog”

  1. Floriane dit :

    Bonjour
    Je viens de vous connaitre par planete auto-entrepreneur et je suis ravie de voir qu’un blog peut être pris au sérieux à ce point.
    En effet, depuis le début de mon activité (septembre 2010) je résiste à l’appel du site, et j’ai crée mon blog pro dans le « but »de présenter mon entreprise, mes services et aussi de partager mon expérience auto….
    Et franchement, le fait de me différencier m’a plu dès le départ, indépendance quand tu nous tiens !
    Votre article est super et le blog génial.
    Si vous avez un peu de temps à consacrer au mien, votre avis d’expert me serait utile, et je ne suis pas succeptible.
    Bloguement vôtre
    Floriane « Un peu beaucoup à domicile »

  2. Christophe DA SILVA dit :

    Bonjour Floriane

    Merci pour ce commentaire.
    Je suis allé voir votre blog. N’hésitez pas à me contacter par mail pour en discuter.

    Christophe


Répondre