Billets Taggués ‘chiffre d’affaires’

La nouvelle révision de janvier 2011 du régime autoentrepreneur a fait passé de 36 à 24 mois consécutifs la durée d’activité sans réaliser de chiffre d’affaires avant de basculer automatiquement au régime classique de micro-entreprise. De fait, l’autoentrepreneur sort de son régime micro-social et micro-fiscal simplifié. Voyons cela en détails…

La caisse nationale des URSSAF (ACOSS) a dénombré 660 400 comptes autoentrepreneurs administrativement actifs au 31 janvier 2011, soit plus du double à fin décembre 2009 (314 000). Dans la foulée, l’ACOSS a étudié la répartition des autoentrepreneurs en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010 et a observé que le CA moyen d’un autoentrepreneur, toute activité confondue, a été de 8 350 euros.

Chaque année, le plafond de chiffre d’affaires annuel qu’un autoentrepreneur peut réaliser est réévalué. Ainsi, pour 2011, le plafond pour les activités de vente est passé à 81.500 euros et à  32.600 euros pour les prestations de services. De  fait, la tolérance de dépassement du chiffre d’affaires annuel a également été réévalué respectivement à 89.600 euros et à 34.600 euros. Mais que se passe-t-il en cas de dépassement de ces plafonds ?

Parmi les cotisations versées par le rédacteur web freelance auto-entrepreneur, il y a celles concernant sa retraite obligatoire (retraite de base et retraite complémentaire). Rappelons que le rédacteur web freelance relève de la CIPAV (Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse) en tant que professionnel libéral. Voici les nouveaux barèmes 2011 pour la validation des trimestres de retraite du rédacteur web freelance auto-entrepreneur.

Comme beaucoup d’autoentrepreneurs ayant opté pour le prélèvement fiscal libératoire, je règle mes cotisations chaque mois, en fonction de mon chiffre d’affaires. Or, depuis janvier, les URSSAF ont suspendu l’envoi des appels à cotisation. Je suis alors allé à la pêche aux infos pour éclairer ma lanterne, et la vôtre. Voici donc un condensé de ce que j’ai pu récolté sur le Web concernant les évolutions du régime autoentrepreneur, pour les rédacteurs web freelance, depuis le 1er janver 2011.

Votre décision est prise ! Vous vous séparez de l’entreprise pour laquelle vous avez longtemps travaillé comme rédacteur web (ou étiez en recherche d’emploi) et décidez de créer votre propre entreprise, seul. Deux choix s’offrent alors à vous : l’entreprise individuelle ou la société.

J’ai eu à faire ce choix, moi aussi, fin 2009. Ayant créé plusieurs sociétés (EURL et SARL), je connais bien la problématique de la gérance de société. Mais je ne vais pas m’y attarder, ceci n’est pas le sujet.