Les implications de la retraite du rédacteur web en autoentreprise est un sujet sur lequel on me pose souvent des questions. Voici quelques éléments de réponse pour tous ceux qui s’interrogent encore.

À quelle caisse je cotise pour ma retraite autoentrepreneur ?

Selon la nature de votre activité de rédacteur web, vous payez vos cotisations à différents organismes. Ainsi, si vous avez enregistré votre activité comme activité commerciale (BIC ou BNC), vous dépendez du RSI (Régime social des indépendants). Si vous avez enregistré votre activité comme profession libérale comme moi (BNC), vous dépendez de la CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillisse).

À noter que les taux de cotisations diffèrent selon l’organisme de retraite.

Implications de l’autoentreprise avec le cumul d’un emploi ou de la retraite

Cumul autoentreprise et salariat

Si vous exercez votre activité de rédacteur web en autoentreprise en plus d’être salarié, vous pouvez valider des trimestres en tant qu’autoentrepreneur, sans dépasser 4 trimestres par an total.

Au moment de percevoir votre retraite, toutes les cotisations validées sont prises en compte. Ainsi, si vous avez exercé avec 2 caisses de retraite différentes, vous percevrez des prestations des 2 caisses au prorata du nombre de trimestres validés dans chacune des 2 caisses.

L’autoentreprise vous ouvre des droits à la retraite identiques aux indépendants rattachés à la CIPAV et au RSI, de sorte que si vous avez 60 ans et que vous justifiez d’un nombre suffisant de trimestres validés, vous pouvez liquider votre retraite et percevoir une pension complète. A 65 ou 67 ans, la condition de durée disparaît.

Cumul autoentreprise et retraite

On observe 2 cas de figure :

  • Si vous percevez déjà une retraite de la CIPAV ou du RSI et que vous cotisez comme autoentrepreneur auprès du même régime, ces nouvelles cotisations ne vous offriront aucun droit supplémentaire.
  • Si vous êtes retraité du secteur privé ou public, les droits acquis auprès du RSI ou de la CIPAV vous donnent droit à une retraite qui vient s’ajouter à votre retraite de salarié.

Quel chiffre d’affaires pour valider mes trimestres de retraite en autoentreprise ?

La validation des trimestres de retraite en tant que rédacteur web freelance en autoentreprise dépend du chiffre d’affaires réalisé au cours d’une année civile.

Si vous fournissez des prestations de services relevant des BIC, vous devez réaliser les chiffres d’affaires suivants au cours de l’année :

  • Validation d’1 trimestre : 2 928 euros
  • Validation de 2 trimestres : 5 856 euros
  • Validation de 3 trimestres : 8 784 euros
  • Validation de 4 trimestres : 11 712 euros

De la même manière pour une activité relevant des BNC et professions libérales :

  • Validation d’1 trimestre : 2 218 euros
  • Validation de 2 trimestres : 4 436 euros
  • Validation de 3 trimestres : 6 655 euros
  • Validation de 4 trimestres : 8 873 euros

 

Partagez cet article !

Pour aller plus loin :

  1. Retraite auto-entrepreneur : la validation des trimestres du Rédacteur Web Freelance
  2. Rédacteur web freelance : l’autoentreprise en 2017
  3. Le rédacteur web autoentrepreneur et les cotisations sociales minimales
  4. Evolutions 2011 du régime autoentrepreneur pour le rédacteur web freelance
  5. Déclaration auto-entrepreneur pour Rédacteur Web Freelance

Répondre