La caisse nationale des URSSAF (ACOSS) a dénombré 660 400 comptes autoentrepreneurs administrativement actifs au 31 janvier 2011, soit plus du double à fin décembre 2009 (314 000). Dans la foulée, l’ACOSS a étudié la répartition des autoentrepreneurs en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010 et a observé que le CA moyen d’un autoentrepreneur, toute activité confondue, a été de 8 350 euros.

La répartition des autoentrepreneurs en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

Les autoentrepreneurs peuvent exercer trois types d’activité : des activités de vente, des activités de prestation et des activités relevant des régimes de bénéfices non commerciaux comprises principalement dans le champ des professions libérales.

En 2010 et pour ces trois différents types d’activité, 40 % des autoentrepreneurs parmi ceux pouvant déclarer un chiffre d’affaires, ont un chiffre d’affaires annuel nul et, parmi les déclarants, 25 % ont déclaré un chiffre d’affaires annuel positif inférieur à 1 000 €. Environ 3 500 autoentrepreneurs dépasseraient le seuil de chiffres d’affaires annuel micro-social autorisé pour bénéficier de ce régime. Parmi ces derniers, près de 60 % dépasseraient le seuil de chiffres d’affaire annuel TVA autorisé.

Le dépassement du seuil micro-social deux années consécutivement conduit à une sortie du régime autoentrepreneur au 31 décembre de cette deuxième année, alors que le dépassement du seuil TVA implique une sortie du régime au 31 décembre de l’année de dépassement et le non bénéfice du régime d’imposition micro-fiscal pour cette année de dépassement.

Le chiffre d’affaires annuel moyen des autoentrepreneurs ayant déclaré un chiffre d’affaires positif est de 8 350 €. Il est plus élevé dans les activités de ventes (7 740 €) que dans les activités de prestations (6 800 €) et que dans celles relevant des régimes de bénéfices non commerciaux (7 500 €). Ceci s’explique en partie par une plus grande proportion d’autoentrepreneurs dégageant un chiffre d’affaires supérieur à 30 000 € dans les activités de ventes, ce qui est cohérent avec un seuil micro-fiscal maximal de 80 000€.

Répartition des auto-entrepreneurs exerçant une activité de ventes en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

Répartition des auto-entrepreneurs exerçant une activité de ventes en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

 

Répartition des auto-entrepreneurs exerçant une activité de prestations en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

Répartition des auto-entrepreneurs exerçant une activité de prestations en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

Explications : au au point A, environ 62% des auto-entrepreneurs ont un chiffre d’affaires inférieur à 3 000 €, dontceux ayant un chiffre d’affaires nul. Et au point B, environ 6 000 auto-entrepreneurs ont déclaré un chiffre d’affaires entre2 500 et 3 000 €.

Répartition des auto-entrepreneurs relevant des régimes des BNC exerçant une activité du champ des professions libérales en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

Répartition des auto-entrepreneurs relevant des régimes des BNC exerçant une activité du champ des professions libérales en fonction du chiffre d’affaires dégagé en 2010

 

Source : ACOSS

Copyright © 2011 Christophe Da Silva

Partagez cet article !

Pour aller plus loin :

  1. Le dépassement du chiffre d’affaires de l’autoentrepreneur
  2. Autoentrepreneur : 24 mois sans chiffre d’affaires, et après ?
  3. La déclaration du chiffre d’affaires de l’autoentrepreneur
  4. Evolutions 2011 du régime autoentrepreneur pour le rédacteur web freelance
  5. Déclaration des revenus 2010 Autoentrepreneur

2 Réponses pour “Un autoentrepreneur réalise 8 350 Euros de chiffre d’affaires”

  1. amz dit :

    bonjour
    j’ai déclare 21000 de chiffre d’affaire en autoentrepreneur, je voudrais situé cette declaration à une moyen national
    merci

    • Christophe DA SILVA dit :

      Bonjour

      Selon l’ACOSS, le chiffre d’affaires moyen d’un autoentrepreneur en 2013 était 12.800 euros annuels, toutes activités confondues (vente de marchandises, prestations de services).

      Christophe


Répondre