D’après une toute nouvelle étude conduite par le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift, la demande d’offres d’emploi pour le métier de rédacteur freelance (web, technique, publicitaire) en France a progressé de 157% en 2016.

Le méta-moteur de recherche d’emploi Joblift a étudié l’évolution des offres d’emploi freelance en France sur les 12 derniers mois, et a comparé ses résultats avec l’année 2015. Selon l’INSEE, les inscriptions au registre des microentrepreneurs ont augmenté de 9% en 2016. Sur les 12 derniers mois, on recense 175 000 offres de missions freelances en France, et un tiers de celles-ci concerne les agents immobiliers et les vendeurs à domicile. Joblift a choisi de se concentrer sur les missions freelances de fonctions support traditionnellement effectuées en interne dans l’entreprise, ainsi que les nouveaux emplois crées par l’économie collaborative.

Progression de 157% des demandes de missions pour les rédacteurs freelance en 2016

Les métiers de la communication et du marketing ont connu une évolution positive de 39%. Le métier de rédacteur (web, technique, publicitaire) ressort particulièrement de cette étude, avec une augmentation de la demande de 157% en 2016.

Je ne sais pas pour vous, rédacteurs freelance, c’est vrai que depuis 2014, je ne touche plus terre. Je suis en permanence sollicité. Nous ne sommes que fin janvier, et j’ai déjà réalisé les 2/3 de mon chiffre d’affaires annuel (acquis + prévisionnel sur la récurrence des contrats annuels).

Mais poursuivons avec l’étude…

Les compétences en webmarketing (54% des demandes), les connaissances en CRM (11%) ou encore la maîtrise des réseaux sociaux (10%) présentent un avantage attractif auprès des clients. Les professionnels du marketing et de la communication s’engagent sur des missions de fond puisque seulement 20% des missions sont inférieures à trois mois. Par ailleurs, on remarque que des PME font appel à des professionnels auto-entrepreneurs pour remplir des positions managériales (8%) voire stratégiques (5%).

Merci à Joblift de m’avoir communiqué ces informations. Cliquez sur ce lien pour lire l’étude complète.

 

Partagez cet article !

Pour aller plus loin :

  1. Rédacteur Web Freelance : Quels tarifs appliquer ?
  2. Le métier de rédacteur web freelance
  3. Retraite auto-entrepreneur : la validation des trimestres du Rédacteur Web Freelance
  4. Evolutions 2011 du régime autoentrepreneur pour le rédacteur web freelance
  5. Conseils pour créer un blog rédacteur web freelance

8 Réponses pour “Rédacteur freelance : hausse de la demande de 157% en 2016”

  1. Anne dit :

    Bonjour Christophe

    Dans mon cas perso, c’est l’occasion qui a fait le laron, puisque c’est via mon blog que l’on m’a proposé d’être rédacteur ( rédactrice ? ;-) ) pour une agence de pub parisienne. Du coup je me suis beaucoup informée sur ton site notamment pour l’aspect administratif, et je te remercie pour la qualité et l’exaustivité des informations données .
    Je souhaite néanmoins essayer de développer cette activité naissante, et j’aimerais donc savoir si tu peux me donner quelques pistes de recherche pour trouver d’autres clients ?
    Je te remercie d’avance pour les conseils que tu pourras me donner, à bientôt et encore merci !

  2. Bonjour,

    C’est exact, la demande de services aux rédacteurs web freelance ne cessent d’augmenter chaque jour même si on a les différentes agences existantes. Par contre, et pour mieux assurer la faisabilité de nos projets, il est primordial de les confier à une agence.

    A bientôt !

  3. martine dahan dit :

    Bonjour, pourriez vous me renseigner sur ce point ?

    Où s’inscrire en temps qu’autoentrepreneur redacteur courrier web et freelance ?

  4. Bossy thomas dit :

    Bonjour Christophe,
    Merci pour ces bonnes et intéressantes nouvelles ! Cela ne m’étonne guère avec l’importance que prend le contenu sur internet depuis plusieurs années. Mais il est rassurant de voir que la demande suit. Surtout pour quelqu’un qui vient véritablement de se lancer comme moi.
    Localement et par connaissances, les premiers clients sont venus assez rapidement. Visiblement satisfaits, ils m’ont sollicité pour des travaux récurrents. Mais auriez-vous des conseils pour atteindre de nouveaux clients et surfer sur cette vague d’intérêt pour notre métier ?

  5. Bonjour Christophe. Merci pour cet article très intéressant. Moi aussi j’ai constaté un vrai tournant depuis 2014/2015 avec un boom des demandes. L’expertise des rédacteurs web est désormais très recherchée. Articles de blog, rédaction de fiches produits ou encore de dossiers de fond et de livres blancs… la stratégie éditoriale participe désormais à l’image de toute entreprise, lui permettant de trouver de nouveaux clients et de fidéliser. Les entreprises d’aujourd’hui ont donc besoin de bonnes plumes!

  6. Christophe DA SILVA dit :

    Bonjour

    80% de mes livrables sont au format Word. Le reste est directement injecté et optimisé dans le back office des sites web.
    Non, je ne suis pas en mesure de mesurer la portée de mes productions. J’ai rarement des remontées d’informations de la part de mes clients à ce sujet. En même temps, ce n’est pas de mon ressort, mais j’imagine que s’ils continuent à travailler avec moi sur la durée (j’ai des clients récurrents depuis plus de 3 ans avec des rédactionnels quotidiens), cela doit bien fonctionner quelque part ;-).
    Cordialement,
    Christophe

  7. Evelyne dit :

    Bonjour,

    Intéressant, je constate également que de plus en plus de gens s’y intéressent. Le métier est désormais connu, ce qui explique ces sollicitations.

    Nous sommes également dans une ère où les internautes sont de gros consommateurs de contenus… On en vient assez vite au snacking content malheureusement. C’est même presque la guerre pour différencier les « bons » contenus entre eux ! Mais ne voyons pas tout en noir…

    Vous en êtes déjà aux 2/3 de votre CA annuel ?! Waouh bravo… Personnellement je débute dans le métier, alors des blogs comme le vôtre sont précieux. Mon objectif n’est donc même pas d’être rentable pour le moment, mais plutôt de me constituer une clientèle pour démarrer.

    Je vais notamment faire une refonte du contenu rédactionnel d’un site internet. Auriez-vous des conseils éventuellement ? Quel(s) type(s) de livrable(s) fournissez-vous aux clients généralement (.doc, .pdf, etc) ?

    Arrivez-vous à mesurer la portée de vos écrits ? Les clients veulent souvent un ROI rapide et important, c’est pour cela que je pose la question.